LE PARCOURS DU TOUR DE FRANCE 2007 DEVOILÉ

Publié le par MkL

Le parcours de cette 94e édition de la Grande Boucle, longue de 3547 kilomètres, partira de Londres le 7 juillet pour arriver à Paris le 29 juillet comme cela a été dévoilé ce matin au Palais des Congres de la capitale.

La carte:

La carte

Les étapes du Tour 2007

7 juillet: prologue à Londres, 8 km (contre-la-montre individuel)
8 juillet: 1re étape Londres - Canterbury (Grande-Bretagne), 203 km
9 juillet: 2e étape Dunkerque - Gand (Belgique), 167 km
10 juillet: 3e étape Waregem (Belgique) - Compiègne, 236 km
11 juillet: 4e étape Villers-Cotterêts - Joigny, 190 km
12 juillet: 5e étape Chablis - Autun, 184 km
13 juillet: 6e étape Semur-en-Auxois - Bourg-en-Bresse, 200 km
14 juillet: 7e étape Bourg-en-Bresse - Le Grand-Bornand, 197 km
15 juillet: 8e étape Le Grand-Bornand - Tignes, 165 km
16 juillet: repos à Tignes
17 juillet: 9e étape Val-d'Isère - Briançon, 161 km
18 juillet: 10e étape Tallard - Marseille, 229 km
19 juillet: 11e étape Marseille - Montpellier, 180 km
20 juillet: 12e étape Montpellier - Castres, 179 km
21 juillet: 13e étape Albi - Albi, 54 km (contre-la-montre individuel)
22 juillet: 14e étape Mazamet - Plateau de Beille, 197 km
23 juillet: 15e étape Foix - Loudenvielle-Le Louron, 196 km
24 juillet: repos à Pau
25 juillet: 16e étape Orthez - col d'Aubisque (Gourette), 218 km
26 juillet: 17e étape Pau - Castelsarrasin, 188 km
27 juillet: 18e étape Cahors - Angoulême, 210 km
28 juillet: 19e étape Cognac - Angoulême, 55 km (contre-la-montre individuel)
29 juillet: 20e étape Marcoussis - Paris Champs-Elysées, 130 km

 

Le parcours commenté par le directeur de l´épreuve Christian Prudhomme (source: www.letour.fr):

Deux capitales mythiques. Deux cités d’exception. Deux villes rivales aussi, à l’occasion. Pouvions-nous rêver plus beau trait d’union, après l’âpre bataille des Jeux Olympiques, qu’un Tour de France reliant Londres à Paris, Big Ben à la Tour Eiffel, Buckingham Palace à l’Arc de Triomphe ?

Nous avions fait la route inverse - et beaucoup plus directe - il y a deux ans, lors de la randonnée cyclosportive célébrant le centenaire de l’Entente Cordiale. L’idée d’un départ à Londres faisait alors son chemin. Dès l’annonce de la candidature anglaise nous avions en effet ressenti une grande fierté ; nous avions été séduits par la force et la ferveur d’une capitale aussi emblématique affirmant avec humilité son désir d’accueillir la Grande Boucle.

À mon arrivée chez Amaury Sport Organisation, j’avais trouvé trace d’un courrier relatant un premier voyage d’étude sur les bords de la Tamise. C’était au début des années quatre-vingts. Le projet s’était alors perdu dans les limbes. L’hypothèse est aujourd’hui réalité : grâce en soit rendue à Ken Livingstone et à Jean-Marie Leblanc. Le 7 juillet prochain, le Tour s’élancera de Londres pour un Grand Départ qui fera date : le rayonnement et le prestige de la capitale britannique, comme l’enthousiasme et la volonté de nos interlocuteurs anglais nous le promettent déjà.

Après l’Angleterre, nous ferons étape en Belgique, où l’amour du vélo est toujours aussi fort et le succès populaire garanti. La 94e édition de l’épreuve tournera dans le sens des aiguilles d’une montre. Nous plongerons vers les Alpes par la Picardie, l’Yonne, la Bourgogne, l’Ain. Les coureurs aborderont ainsi la montagne dès le premier week-end. Le Tour découvrira Tignes et retrouvera l’Iseran, que la neige et le vent avaient soustrait du parcours - à la toute dernière minute ! - en 1996. Marseille, Montpellier et le Tarn jalonneront ensuite notre approche des Pyrénées, avec un long chrono à Albi, deux semaines précisément après le prologue inaugural.

Les difficultés iront crescendo dans les Pyrénées afin de ménager au mieux le suspense. La traversée du massif sera belle et rude. L’Ariège, les Hautes-Pyrénées et les Pyrénées-Atlantiques offriront aux champions les pentes acérées de leurs cols, dont le splendide Plateau de Beille, l’inédit Port de Balès et le redoutable Port de Larrau.

L’Aubisque conclura en beauté la trilogie pyrénéenne par une arrivée en son sommet, au-dessus de la station de Gourette - confirmation éclatante de notre volonté d’aller toujours là où le sport nous guide. Restera alors le contre la montre d’Angoulême pour départager les favoris avant le final parisien.

En 2007 le Tour de France sera attendu, observé, épié. Les affaires de l’été ont laissé des traces. Elles n’ont d’ailleurs pas encore livré tous leurs secrets. Mais si l’esprit qui a soufflé à Strasbourg fin juin est bien l’expression d’une volonté farouche et partagée de lutter contre le dopage, alors nous n’avons non seulement rien à craindre, mais tout à espérer de l’avenir.

Ces 20 étapes se décomposent comme suit:

+ 11 étapes de plaine

+ 6 étapes de haute montagne

+ 1 étape accidentée

+ 2 étapes contre-la-montre individuel

Les particularités de l’épreuve:

+ 3 arrivées en altitude

+ 2 journées de repos

+ 117 kilomètres contre la montre individuel (prologue inclus)

+ 21 cols de 2e, 1re et hors catégorie seront escaladés

Les principales difficultés:

7e étape (Le Grand-Bornand):

col de la Colombière, 1613 m (16 km à 6,7%)

8e étape (Tignes):

col de Tamié, 907 m (9,5 km à 4%)

Cormet de Roselend, 1967 m (19,9 km à 6%)

montée de Hauteville (route du Petit Saint-Bernard), 1639 m (15,3 km à 4,7%)

montée du Lac (Tignes), 2068 m (17,9 km à 5,5%)

9e étape (Briançon):

col de l'Iseran, 2770 m (15 km à 6%)

col du Télégraphe, 1566 m (12 km à 6,7%)

col du Galibier, 2645 m (17,5 km à 6,9%)

14e étape (plateau de Beille):

côte de Sarraille, 810 m (9 km à 5,2%)

port de Pailhères, 2001 m (16,8 km à 7,2%)

plateau de Beille, 1780 m (15,9 km à 7,9%)

15e étape (Loudenvielle):

col de Port, 1249 m (11,4 km à 5,3%)

col de Portet d'Aspet, 1069 m (5,7 km à 6,9%)

col de Menté, 1349 m (7 km à 8,1%)

port de Balès, 1755 m (19,2 km à 6,2%)

col de Peyresourde, 1569 m (9,7 km à 7,8%)

16e étape (Aubisque):

col de Larrau, 1573 m (14,2 km à 8%)

col de la Pierre Saint-Martin, 1760 m (14 km à 5,2%)

col de Marie-Blanque, 1035 m (9,3 km à 7,7%)

col d'Aubisque, 1709 m (14 km à 6,9%)

 

12 villes étapes inédites:

+ Londres

+ Canterbury

+ Waregem

+ Villers-Cotterêts

+ Joigny

+ Chablis

+ Semur-en-Auxois

+ Tignes

+ Tallard

+ Mazamet

+ Cognac

+ Marcoussis

 

Publié dans alejandrovalverde

Commenter cet article