Valverde: "à voir si l'année prochaine c'est l'or qui tombe"

Publié le par MkL

Es-tu satisfait avec cette seconde médaille d'argent ou es-tu un peu déçu de ne pas avoir ramené la médaille d'or?

Je dois être content parce que autant moi que l'équipe nous avons tout donné sur cette course. Nous étions proche de l'or, mais cette médaille c'est du bonheur pour moi, pour la sélection et également pour les supporters. J'ai déjà deux médailles d'argent, à voir si la prochaine fois je ne peux pas ramener la médaille d'or.

 

Quand tu étais dans l'échappée, as-tu pensé que c'était la bonne?

Oui. Nous étions dix coureurs et parmi eux trois espagnoles, Perdiguero, Pereiro et moi. Il y avait également Bettini et des coureurs d'équipes fortes telles que la Belgique, l'Allemagne et l'Australie. Nous avons essayé car cette échappée nous aurait donné de belles options pour la victoire. Mais à cause du fait que devant personne ne nous a aidé et parce que derrière d'autres sélections ont commencé à rouler, nous n'avons pas pu arriver au bout.

 

As tu accusé le coup dans le sprint final à cause de ta précédente fugue?

La vérité c'est que quand on s'est fait rattrappé, je pensais qu'il n'y avait plus rien à faire et je me suis mis dans la roue de Petacchi. Mais j'ai vu qu'il n'était pas si bien que cela et qu'il fallait que je me replace. Dans le dernier tour, j'ai récupéré de l'échappée mieux que je ne le pensais et j'ai pu disputer le sprint.

 

Ne l'as tu pas lancé trop tôt?

Je pense que si, il me manquait un petit quelquechose pour la victoire. Mais dans tous les cas il faut reconnaitre que Boonen était le plus fort.

 

Les supporters ont crié ton nom.

Ca été un moment vraiment émouvant pour moi d'être sur le podium et d'entendre le public scandé mon nom. Les supporters étaient le dixième homme. Pendant la course j'ai également entendu qu'ils criaient nos noms et celui que j'ai le plus entendu c'était le mien. Ca nous a beaucoup motivé.

 

Et l'équipe?

Nous avons très bien courru et si j'ai gagné cette médaille d'argent c'est aussi grâce à mes compagnons.

 

On a l'impression que tu t'entraines plutot bien chez toi?

Le résultat le démontre. Quand tu courres, tu prends le rythme de la course, mais à la maison, si tu t'appliques, tu peux faire ce que tu veux.

Qu'est-ce qu'il te reste cette année?

3 classiques et dans dans deux des trois, Zurich et le Tour de Lombardie, Je vais essayé d'approcher une forme optimale.

 

 

Source: As.com

 

 

 

 

 

Publié dans alejandrovalverde

Commenter cet article