Les objectifs d'Alejandro pour la fin de saison et pour 2006

Publié le par MkL

Valverde a fait une rentrée très satisfaisante à Los Puertos en se classant dixième. Il a déclaré que sa douleur au genou est moindre et qu’il était impatient de se tester en course et pas seulement lors d’entraînements.

Le champion Espagnol a exclu une participation au Tour d’Espagne, estimant que son niveau physique est encore insuffisant. Il préfère se préparer à la fin de saison via un autre programme. Si l’évolution de sa blessure se passe comme prévue, il sera au départ du Mondial, même s’il regrette le parcours qu’il juge inapte à ses qualités. Le Tour de Lombardie figure en bonne place sur son calendrier, davantage que le Mondial.

Interrogé sur ses possibilités dans un prochain Tour de France, Valverde a déclaré qu’il était convaincu par ses possibilités. Il estime que le parcours et la manière dont se dispute la grande boucle lui conviennent plus que le Tour d’Espagne. Selon lui, les cols français, différents et plus longs, doivent lui permettrent de les passer en compagnie des meilleurs. Il a ajouté que son programme sera quelque peu modifié la saison suivante afin d’arriver plus tard en forme. Ses premiers grands rendez-vous seront l’année prochaine le Tour du Pays-Basque et les classiques wallonnes.

Cette année, Valverde était arrivé très (trop ?) rapidement au forme en glanant déjà deux succès début février au Trophée Mallorca.

Source VCN

Publié dans alejandrovalverde

Commenter cet article

clément 17/09/2005 14:50

valverde je vous le paris sera un champion! Jalabert avait les memes capacité (bon en montagne, en sprint, capable d'attaquer à tout moment, et surtout, qui a très très envie de gagner!!

Mkl 30/08/2005 04:29

Tu as bien résumé le tout! Jolie commentaire! Je suis 100% d'accord avec j'espère qu'Alejandro ne sera pas simplement une étoile fillante! Mais j'ai confiance!

Fabrice Desombre 26/08/2005 16:42

Que dire d'Alejandro Valverde ? Espérons que sa douleur au genou ne sera bientôt plus qu'un mauvais souvenir, et qu'il pourra reprendre son irrésistible ascension vers les sommets du cyclisme mondial. Ce coureur semble béni des dieux, car doté d'un potentiel prodigieux. La photographie sur laquelle il devance Lance Armstrong à Courchevel est un symbole : son bras droit masque l'athlète américain désormais retraité. Une nouvelle ère est en train de naître. Les héros en seront Basso, Popovych, Evans, Cunego ... et inévitablement VALVERDE. Tous les dix ans une étoile apparaît dans le ciel du cyclisme, lors des championnats du monde : Greg Lemond en 1983 / Armstrong sous la pluie d'Oslo en 1993 / Valverde en 2003 au Canada.
Un grimpeur qui règle au sprint Bettini et Van Petegem ! Personnellement, je n'oublierai jamais cette révélation d'un talent hors norme. Les plus grands espoirs peuvent être fondés sur cet homme. Alors, vivement le Tour de Pologne !