Valverde proche de l'abandon?

Publié le par mkl

Alejandro Valverde, le héros de Courchevel, le nouvel homme du Tour du cyclisme espagnol, est proche de l'abandon. Ce n'est pas une spéculation. Son propre directeur sportif, Eusebio Unzué, n'a pas écarté hier cette possibilité: "Je ne veux pas l'imaginer, mais...Si les perspectives de récupération sont mauvaises, nous pourrions remettre en question la pousuite d'Alejandro sur le Tour. Il continuera que s'il y a des possibilités d'amélioration".

Le pessimisme rôde autour des véhicules de l'équipe Illes Balears. Cela fait déjà deux jours que Valverde va voir les medecins du Tour dans les premiers kilomètres de l'étape à cause d'une douleur dans le genou gauche dû à un choc contre le guidon durant le CLM par équipe, le 5 juin. Depuis cette date il a mal, mais rien à voir avec la douleur actuelle. "Avec le froid et la pluie, cela s'est compliqué depuis Courchevel" expliqua Unzué.

Valverde a passé hier la ligne d'arrivée avec les traits tirés. Son sourire éternel n'était pas au rendez-vous. "Au début de l'étape je commençais à avoir un peu mal, je suis donc allé à la voiture du medecin qui m'a appliqué un spray. A partir de là j'ai eu un peu moins mal mais cela n'allait quand même pas bien" s'est lamenté le Murcien. Le spray en question est un anti-inflamatoire et anesthésiant qui réduit la douleur du genou mais ne l'élimine pas. "A l'hotel on m'a traité avec de la glace et des ultrasons...Plus on ne peut pas faire.", expliqua Alejandro à l'arrivée. L'alternative d'infiltrations de cortisone a été totalement écartée.

Son calvaire a commencé mercredi dans la Madeleine, un jour après son exploit de Courchevel. Unzué a dit que Valverde a écarté de lui même l'abandon hier: "nous explorons les dernières possibilités". "Le retrait je n'y pense pas, même si c'est sûr que quand je vais à la voiture du medecin c'est que la douleur est importante, mais avec le spray anti-inflamatoire je me sens mieux" ajouta Valverde.

Jesus Hoyos, medecin des Illes Balears, reconnait également que l'abandon d'Alejandro est une possibilité réelle. "S'il se lève avec une douleur importante, il est posssible qu'il ne prenne pas part au départ, mais il serait mieux de voir comment évolue la douleur pendant l'étape. C'est absurde qu'il continue de souffrir de cette manière dans les Pyrénnées".

Les doutes envahissent Alejandro. Hier matin il a alterné entre "oui, je suis préoccupé" quand il parle de sa lésion avec d'autres paroles plus positives telles que "le podium est tout près, même s'il reste encore beaucoup de jours de course". Voilà le dilemme qu'il vit actuellement. Son genou maltraité ne veut pas accompagner sa forme actuelle. Valverde est convaincu que son futur se fera dans cette course:"Je confirme en temps qu'homme du Tour, parce qu'il n'existe pas de plus haute montagne que les Alpes où j'ai gagné une étape et où j'ai terminé le deuxième jour dans le groupe des 15 premiers."

 

Source: www.as.com

 

 

 

 

Publié dans alejandrovalverde

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article