Le président de la fédération espagnole de cyclisme dément lŽimplication de Valverde

Publié le par MkL

Le président de la fédération espagnole, Fulgencio Sanchez, accompagné du ministre des sports, Angel Luis de la Fuente, a tenu à intervenir pour démentir formellement l'implication de Valverde auprès du docteur Fuentes, tout en condamnant les effets pervers d'une telle rumeur sur l'équipe d'Espagne, très ambitieuse à Salzbourg. «Nous démentons les propos tenus dans certains médias sur la supposée implication de Valverde dans l'opération Puerto.Il est complètement incorrect de vouloir déstabiliser un groupe qui est uni.»

Il s'agit désormais de laisser les coureurs tranquilles et de se concentrer sur la course, et les deux hommes ont tenu à préciser que «à la date d'aujourd'hui, aucun des coureurs retenus n'avait fait l'objet d'un contrôle positif dans la récente Vuelta.» 


Source: AFP

Publié dans alejandrovalverde

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

MkL 23/09/2006 18:30

Merci! Bonne question, je ne pense pas qu'il le connaisse à moins qu'il ne se balade souvent sur le net...Mais c'est vrai que ça ferait plaisir d'avoir un contact avec lui!

chevillot 23/09/2006 01:57

Je voulai juste dire que j etais heureux de cette nouvelle et j espere qu alejandro est clean et le restera car il est un grand champion et tout serait gaché s il devenait impliqué dans n importe qu elle histoire de dopage. J ai confiance en lui.
Bravo encore a MKL pour son site et le travail fourni sur notre coureur favori. Continues comme ca.
Petite question perso : Alejandro Valverde connait il ton site, t as t il deja contacter car tu meriterai de le rencontrer.
Encore bravo
 

gui 21/09/2006 16:54

Les allemands ont voulu fourrer leur nez dans cette affaire et balancer de fausses informations pour faire tomber d'autres coureurs de renom; ils ont sans doute été vexé de la suspension (justifiée) de M. Ullrich. De plus, cette acusation, qui comme le dit le président de la fédération, intervient juste avant les mondiaux,  s'inscrit dans une campagne de destabilisation des adversaires de leur coureurs nationaux.