Eusebio Unzué analyse les causes de la défaite de Valverde

Publié le par MkL

Chez les Illes Balears ce n'est pas, comme on pourrait le penser, la désolation et ce malgrès le fait qu'en deux jours ils aient perdu la course alors qu'ils pensaient tenir la victoire. Le directeur sportif de l'équipe, Eusebio Unzue, reconnait que la nuit de jeudi a été difficile après l'étape de la Pandera: "je me sentais découragé mais ça va mieux."

Durant cette nuit, le technicien Navarrais s'est lancé dans une analyse afin de connaitre les causes de la défaite d'Alejandro face à Vinokourov.

"Les 53 secondes qui les séparent au général ne sont pas pas la différence réelle entre les deuxcoureurs. La Pandera constituait notre dernière opportunité, mais nous n'étions pas au mieux et maintenant il est difficile de récupérer le temps perdu. On a vu la progression de nos rivaux et ils ont confirmé leur performance de l'étape de Monachil (mercredi). Pour nous c'est difficile car après l'étape de Calar Alto (mardi), nous pensions être proche de la victoire. Le sport est ainsi. Il n'y a pas de logique surtout quand on voit certaines circonstances que l'on a eu contre nous".

Eusebio analyse ensuite les différents motifs de la défaite: "En premier lieu, à part sur l'étape de la Covatilla, Vino a été l'homme le plus fort de la course. Deuxièmement, nous n'avons pas eu à seulement faire face à Vinokourov mais également à Kashechkin qui était l'homme clé sur cette course. Dans l'ascension de la Pandera, Vino passa une mauvaise période après son attaque et, alors qu'Alejandro se rapprochait de l'arrière dans la portion vent de face, Kashechkin revint de l'arrière et roula pour son leader. Il arriva au moment opportun ce qui permit à Vino de récupérer. C'est pour cela que je pense que la différence entre Vinokourov et Valverde n'est pas aussi grande en réalité".

"D'autre part, dans la descente de Monachil mercredi, notre intention était d'avoir un coéquipier pour Alejandro afin de l'aider mais à causes de petits pépins ça n'a pas été le cas. Valverde se retrouva seul et ce détail fut décisif. A l'avant, Vino a pu compter sur Danielson qui lui jouait la victoire d'étape. Au début de la descente Valverde était sur le point de rejoindre Vinokourov mais, marquant un temps mort pour voir si Marchante allait relayer, ils ont vu filer le Kazahk".

Les Illes Balears pensaient être proche de la victoire après Calar Alto. "On ne pouvait pas parler de choses définitives car il restait encore des étapes difficiles. Mais oui je pensais qu'on pouvait gagner. Toutefois je pense qu'Alejandro a appris beaucoup de choses pour l'avenir: pour la première fois il a dû faire face à des resposabilités de leader, il a appris à contrôler durant un jour de moins bien et a montré sa progression dans le contre-la-montre. En définitif il a confirmé qu'il était un coureur de grands tours. Il est nait pour les courses d'un jour mais doit encore apprendre en ce qui concerne les courses de trois semaines."

Unzué insiste sur le fait qu'un jour il jouera la gagne sur le Tour:"sur la Vuelta il a finit 4ème, 3ème et 2ème. On sent le changement déjà entre la saison dernière et cette saison. Le plus important et qu'il est conscient qu'il pourra gagner cette course un jour et qu'il a acquis plus de confiance en lui. Il est moins "mûr" que les autres leaders car il n'a que 26 ans. Mais il a beaucoup progressé ces derniers temps. Maintenant il sait qu'il peut gagner un grand tour. Ces courses exigent de la maturité et il a encore 5 ou 6 saisons où il sera au top." 

Unzué ajoute "qu'une des choses que j'aime chez lui et qu'il regarde toujours devant lui et ce malgrès la défaite. Quand il a vu qu'il ne pouvait plus gagner, il a assumé la situation et a fait de son mieux pour ne pas perdre beaucoup de temps. Cela m'a vraiment plus la façon dont il s'est battu dans les 3 derniers kilomètres de l'ascension de la Pandera. Il a su être au dessus de tout ça et a été capable de trouver de la motivation et des ressources. Je suis également très heureux du comportement général de l'équipe."

 

Publié dans alejandrovalverde

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article