Présentation de la Clasica San Sebastian (12 aout)

Publié le par MkL

Stratégiquement placée entre le Tour de France et la Vuelta, la Clasica San Sebastian attire chaque année un plateau très relevé. Cette année ne va pas dérogée à la règle avec la précense des plus grands noms du peloton:  Mayo, Sanchez, Perdiguero, Bettini, Rebellin, Di Luca, Cunego, Vinokourov , Kashechkin, Schleck, Boogerd, Evans, Hincapie, Koldo Gil, Sastre, Menchov, Leipheimer, Savoldelli, Moreau, Zubeldia... Et ce ne sont que les principaux favoris!

Ca promet une course ouverte qui va se décanter, comme à l'accoutumée, dans le Jaizkibel dont le sommet culmine à 32 km de l'arrivée.

Se sera également la course de reprise d'Alejandro qui va pouvoir tester son niveau actuel ce qui lui permettra d'orienter ses deux dernières semaines de préparation avant le départ de la Vuelta.

Les six difficultés du parcours :

  • 206 km Alto de Orio-Zudugarai Troixième 1,5 km 5,33 %
  • 198 km Alto de Meagas Troixième 4 km 3,3 %
  • 168,5 km Alto de Azkarate Deuxième 3 km 7,4 %
  • 126 km Alto de Udana Deuxième 5 km 4,88 %
  • 32 km Alto de Jaizkibel Première 7,8km 5,84 %
  • 14 km Alto de Gurutze Troixième 2,8 km 5 %

  • Ps: les résultats ne seront pas mis en ligne avant dimanche soir pour cause de départ en week end...

     

    Publié dans alejandrovalverde

    Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

    Commenter cet article

    MkL 13/08/2006 20:46

    Merci pour les résultats Clément ;)

    clément 13/08/2006 19:30

    Au départ, ce n'était même pas prévu qu'il dispute la victoire alors il y a de quoi être quand même satisfait...

    Le touriste 13/08/2006 15:39

    Un peu court... 8ème à San Sebastian. Ca va, non? C'est vraiment bien après tant de temps sans compétition... Même si c'est vrai qu'un sprint remporté par Florencio, ça laissait de la place. Il aurait en effet pû faire mieux sachant que ça s'est fini au sprint, c'est peu^-être sur ce point qu'apparaît son manque de compétition... 8ème à San Sébastien c'est excellent, mais la Vuelta approche...

    clément 12/08/2006 18:27

    Pour ceux qui veulent savoir rapidement :d   :
    VAINQUEUR SURPRISE : FLORIENZO DE BOUYGUE TELECOM. VALVERDE FINIT 8e.
    A la surprise générale, l'Espagnol s'impose et offre à l'équipe Bouygues Telecom une victoire de prestige ! Stefano Garzelli (Liquigas) prend la deuxième place, devant Andrey Kashechkin (Astana). Alejandro Valverde était un peu court. Le leader du pro Tour termine à la huitième place.
     
    Classique réputée pour les hommes forts, la Clasica San Sebastian a tenu toutes ses promesses cette année encore. Ainsi, dés le Jaizkibel, juge de paix de cette seule grande classique espagnole, les grimpeurs se mettent à l'attaque. Carlos Sastre (CSC) tentent le premier suivi d'Iban Mayo (Euskaltel), Ricardo Ricco (S.Duval), Frank Schleck (CSC) et Denis Menchov (Rabobank).
    Menchov, Mayo et Sastre s'échappent ensuite vers le sommet du célèbre col. A l'arrière, le peloton se reforme avant que Luis Perez (Cofidis) ne mettent le feu aux poudres suivi par Alejandro Valverde (C.D'Epargne) qui crée un groupe de 13 poursuivants avant le sommet du Jaizkibel. Mais ce groupe ne tient pas et le peloton se reforme dans la descente. Ce même peloton compte seulement 25 secondes de retard sur le trio de tête mais Menchov, Sastre et Mayo ne s'avouent pas si vite vaincus.
    L'Alto de Gurutze ne changera rien à la situation. Evgeni Petrov (Lampre) tentera de partir à la poursuite du trio de tête mais c'est saans succès. Le peloton est alors emmené par les Caisse d'Epargne qui font un énorme boulot pour emmener un sprint à Valverde. Cela réussit puisqu'à 4 kilomètres du but, les trois hommes de tête se relèvent.
    Le peloton est assez désorganisé dans les dernier skilomètres puisqu'on assiste à plusieurs attaques dont Andrrey Kashechkin et Alexandre Vinokourov (Astana). Le sprint se prépare. Un Bouygues Telecom lance le sprint et le mène de bout en bout. Il s'agit de Xavier Florencio qui s'impose sur cette Clasica San Sebastian ! Stefano Garzelli (Liquigas) prend la seconde place devant Kashechkin. Un résultat inattendu mais qui doit évidemment faire plaisir à Jean-René Bernaudeau.
    source : VCN
     
    Classement :
    1 Florencio 2 Garzelli 3 Kashechkin 4 Botcharov 5 Moreni 6 Celestino 7 Serrano 8 Valverde 9 Hincapie 10 Pelizotti 11 Mori 12 Lovkvist 13 Ricco 14 Eltink 15 Menchov 16 Moletta 17 Lastras 18 Bruseghin 19 Kolobnev 20 Vila tmt.