Tour de France: la liste des favoris et des outsiders

Publié le par MkL

Les favoris (après le "nettoyage"):



Cadel Evans (AUS, Davitamon-Lotto)

Et si la surprise venait de Cadel Evans ? L'Australien est sans doute le moins connu de nos dix favoris du Tour de France aux yeux du grand public mais son talent, sa constance et sa motivation devraient l'aider à tenir un rôle de premier de la classe ces trois prochaines semaines. Huitième du Tour de France en 2005 pour sa toute première participation, l'ancien champion de VTT est taillé pour les grands tours. Il avait terminé 14ème du Giro en 2002 et a surtout connu une progression évidente cette saison, tant dans les chronos que dans la montagne. Vainqueur du Tour de Romandie, Cadel Evans a été moins en vue pendant le Tour de Catalogne mais revient tout doucement en forme, comme le démontre sa 10ème place finale au Tour de Suisse. Il devrait arriver au top de sa condition au départ du Tour dans quatre jours.

    29 ans, né le 14 février 1977 à Katherine (Australie)
    1,74 m ; 64 kg
    Professionnel depuis 2001
    Passé dans le Tour : 1 participation (8ème en 2005)
    Saison 2006 : 14ème du Tour Down Under, 7ème du Tour de Californie, 10ème de la Semaine Internationale, 8ème du Tour du Pays-Basque, 1er du CLM du Tour de Romandie, 1er du Tour de Romandie, 10ème du Tour de Suisse
Floyd Landis (USA, Phonak Hearing Systems)

Lance Armstrong lui a transmis le virus, et malgré ses 30 ans, l'Américain Floyd Landis a clamé haut et fort son intention de succéder à son compatriote au palmarès du Tour de France. Ancien lieutenant du Texan, Floyd Landis a racheté sa liberté l'an passé pour se hisser pour la première fois de sa carrière dans le Top 10 du Tour. Finalement 9ème à Paris, il a tout misé sur un rapproché vers le podium en juillet. Son début de saison a été phénoménal, l'Américain enchaînant les victoires et les Maillots Jaunes avec le Tour de Californie, Paris-Nice et le Tour de Géorgie. Malheureusement, son Critérium du Dauphiné-Libéré a fait chuter sa cote. Bien que redoutable dans les contre-la-montre, Floyd Landis a laissé entrevoir quelques lacunes lorsque la route s'élevait. Les grandes étapes de montagne pourraient bien être son point faible sur ce Tour de France.

    30 ans, né le 14 octobre 1975 à Lancaster (Etats-Unis)
    1,78 m ; 69 kg
    Professionnel depuis 1999
    Passé dans le Tour : 4 participations (61ème en 2002, 77ème en 2003, 23ème en 2004 et 9ème en 2005)
    Saison 2006 : 1er du CLM du Tour de Californie, 1er du Tour de Californie, 1er de Paris-Nice, 1er du CLM du Tour de Géorgie, 1er du Tour de Géorgie, 2ème du CLM du Critérium du Dauphiné-Libéré
Levi Leipheimer (USA, Gerolsteiner)

L'impression de puissance dégagée sur les routes du Critérium du Dauphiné-Libéré a fort logiquement placé Levi Leipheimer parmi les grands favoris du Tour de France. Lui aussi ancien boy de Lance Armstrong, qu'il n'a cependant jamais servi sur la Grande Boucle, Levi Leipheimer fait partie de ces incontournables du Tour. Son palmarès en témoigne. Quatre participations et trois Tours de France conclus à Paris dans les dix premiers. Huitième en 2002, neuvième en 2004 et sixième en 2005, Levi Leipheimer espère bien franchir à 32 ans le seuil des cinq premières places, et pourquoi pas fouler du pied le podium final. Solide rouleur et honnête grimpeur, l'Américain dispose de toutes les qualités nécessaires pour réaliser un grand Tour de France. Sa victoire finale dans le Critérium du Dauphiné-Libéré devrait le booster sur les routes françaises.

    32 ans, né le 24 octobre 1973 à Billings (Etats-Unis)
    1,81 m ; 69 kg
    Professionnel depuis 1997
    Passé dans le Tour : 4 participations (8ème en 2002, abandon en 2003, 9ème en 2004 et 6ème en 2005)
    Saison 2006 : 1er du prologue du Tour de Californie, 6ème du Tour de Californie, 20ème du Tour de Catalogne, 1er du Critérium du Dauphiné-Libéré
Denis Menchov (RUS, Rabobank) (sous réserve)

Bien qu'il ait ramené le Maillot Blanc de meilleur jeune à Paris en 2003, en terminant 11ème du classement général, le Russe Denis Menchov n'a jamais vraiment marché sur le Tour de France. Mais à 28 ans, cet ancien vainqueur du Tour de l'Avenir semble avoir atteint sa pleine maturité. Il s'est adjugé le Tour d'Espagne l'automne dernier après disqualification de Roberto Heras, et s'est mis en tête de remporter son premier grand tour à la pédale. Ses progrès ont été constants cette saison et le Russe, aussi à l'aise dans les contre-la-montre que dans la montagne, a pris place auprès des meilleurs depuis la fin du mois de mai. Sa victoire d'étape au sommet du Mont Ventoux sur le Critérium du Dauphiné-Libéré laisse présager d'une grosse performance de la part de Denis Menchov durant les trois semaines du Tour de France.

    28 ans, né le 25 janvier 1978 à Orel (Russie)
    1,78 m ; 67 kg
    Professionnel depuis 2000
    Passé dans le Tour : 5 participations (47ème en 2001, 93ème en 2002, 11ème en 2003, abandon en 2004, 85ème en 2005)
    Saison 2006 : 9ème du Tour de Catalogne, 1er d'une étape du Critérium du Dauphiné-Libéré, 6ème du Critérium du Dauphiné-Libéré
Alejandro Valverde (ESP, Caisse d'Epargne-Illes Balears)

Sa brève participation au Tour de France en 2005, interrompue par une tendinite dans les Alpes, a suffi à marquer les esprits des suiveurs du Tour de France. En 2005, Alejandro Valverde fut le seul à tenir en respect Lance Armstrong dans la montée vers Courchevel, où il avait connu la joie d'une première victoire d'étape sur le Tour. Porteur du Maillot Blanc de meilleur jeune, il avait malheureusement été contraint de quitter l'épreuve, blessé, après deux semaines de course. Cette année, Alejandro Valverde reviendra donc sur le Tour. Pour le finir avant tout. Mais le talent du jeune champion, auteur du doublé Flèche-Liège au printemps, ajouté à son esprit de la compétition, devraient donner d'autres ambitions au jeune Murcian. Alejandro Valverde s'est fixé pour objectif d'atteindre Paris dans les dix premiers du classement général.

    26 ans, né le 25 avril 1980 à Las Llumbreras (Espagne)
    1,78 m ; 62 kg
    Professionnel depuis 2002
    Passé dans le Tour : 1 participation (abandon en 2005), 1 victoire d'étape
    Saison 2006 : 1er d'une étape du Tour de Murcie, 7ème du Tour de Murcie, 24ème de Milan-San Remo, 1er d'une étape du Tour du Pays-Basque, 2ème du Tour du Pays-Basque, 23ème de l'Amstel Gold Race, 1er de la Flèche Wallonne, 1er de Liège-Bastogne-Liège, 1er d'une étape du Tour de Romandie, 3ème du Tour de Romandie, 7ème du Critérium du Dauphiné-Libéré
Alexandre Vinokourov (KAZ, Würth) (sous réserve)

Alexandre Vinokourov est un mystère. Troisième du Tour de France du Centenaire et magnifique animateur de la dernière Grande Boucle, le Kazakh a pris le risque, pour la première fois de sa carrière, de miser toute une saison sur le Tour. Lauréat du Tour de Castille-Leon en avril, Vino semblait parti sur la bonne voie, mais les affaires de dopage qui ont secoué son proche entourage, à commencer par Manolo Saiz, ont perturbé le coureur dans son approche de la Grande Boucle. Son Critérium du Dauphiné-Libéré a été transparent, pour ne pas dire décevant. Et c'est donc un point d'interrogation qui planera au-dessus de la tête d'Alexandre Vinokourov jusqu'aux grandes échéances du Tour de France. Mais s'il retrouve l'étendue de son potentiel en juillet, le Kazakh sera à coup sûr l'un des hommes à battre au cours des trois prochaines semaines.

    32 ans, né le 16 septembre 1973 à Petropablovsk (Kazakhstan)
    1,83 m ; 73 kg
    Professionnel depuis 1998
    Passé dans le Tour : 5 participations (35ème en 1999, 15ème en 2000, 16ème en 2001, 3ème en 2003, 5ème en 2005), 3 victoires d'étapes
    Saison 2006 : 1er d'une étape du Tour de Castille-Leon, 1er du Tour de Castille-Leon
     

Les outsiders :

En marge de cette liste non exhaustive des dix grands favoris du Tour de France, une vingtaine de coureurs peuvent prétendre, peut-être pas à la victoire finale, mais tout du moins à une position idéale au classement général. Du 1er au 23 juillet, il faudra en effet compter avec des coureurs réguliers et qui ont prouvé cette saison pouvoir jouer un rôle sur le Tour. Ce sera le cas de José Azevedo (Discovery Channel), Pietro Caucchioli (Crédit Agricole), José-Angel Gomez (Saunier Duval-Prodir) et Michael Rogers (T-Mobile). Gare aussi à des coureurs plus discrets ces derniers mois mais qui remontent tout doucement dans les sondages, à l'image de Stefano Garzelli (Liquigas) et Iban Mayo (Euskaltel-Euskadi). D'autres noms avancés en début de saison se sont montrés moins à leur avantage ces dernières semaines mais demeureront une menace pour les favoris : Damiano Cunego (Lampre-Fondital), Danilo Di Luca (Liquigas), George Hincapie (Discovery Channel), Juan-Miguel Mercado (Agritubel), Yaroslav Popovych (Discovery Channel), Michael Rasmussen (Rabobank) et Georg Totschnig (Gerolsteiner). Côté Français enfin, les chances d'une place au classement général reposeront sur Sandy Casar (Française des Jeux), Sylvain Chavanel (Cofidis), Patrice Halgand (Crédit Agricole), David Moncoutié (Cofidis) et Christophe Moreau (Ag2r Prévoyance).

 

Source: Vélo 101


 

 

 

Publié dans alejandrovalverde

Commenter cet article

Matt 30/06/2006 13:52

Il y a pas mal de coureurs pouvant accédés au podium. Ce Tour qu'on prévoyait déjà ouvert le sera encore plus !

Clém 30/06/2006 08:21

Belle brochette de champions, j'espère que le tour 2006 ne sera pas le même carnage qu'en 1998 et que tout le monde va pas se faire virer. Au quel cas si on se fit a la presse il ne restera plus gd monde. heureusement le nom de Valverde n'est pas cité.

MkL 28/06/2006 16:30

Ok pas de soucis!

quentin 27/06/2006 18:06

slt mkl en raison de la non participation de vino au tour je met menchov a sa place je te laisse regler sa si sa ne te derenge pas a+++