Eusebio Unzué:"Valverde n'est pas encore mûre pour gagner le Tour, il lui manque une ou deux années d'expérience"

Publié le par MkL

Le technicien Navarrais pense qu'Alejandro, surement le coureur le plus ambitieux qu'il ait connu, doit encore acquérir de l'expérience.

-Est-ce que les 3 minutes perdus par Valverde dans le Ventoux vous préoccupe?

Dans ce col, il se passe souvent des choses inexplicables. Il y a 1700 mètres de dénivellé. Le Ventoux c'est très dur. Il a peut être accusé le CLM du jour précédent, de plus il s'est mal alimenté. Il manque d'expérience pour les cols dont l'ascension dure plus d'une heure.

-Est-ce qu'on peut en tirer des conclusions en vue du Tour?

C'était le Dauphiné. Il manque encore un mois de préparation. Lui-même a dit qu'il n'était pas interessé par le classement général du Dauphiné. Notre objectif était de faire un bon CLM et, si c'était possible, de gagner une étape.

-Valverde a terminé 9ème du CLM. Un pas en avant pour lui.

Oui. Ca été la meilleure chose de cette semaine. Cela va lui servir pour acquérir de la sérennité. Il commence à faire de bons chronos. Je sais qu'il ne peut pas tenir 50km/h de moyenne sur une heure. Pour lui l'objectif est de perdre le moins possible sur les chronos.

-Aujourd'hui avec sa nouvelle position il est beaucoup plus assis sur sa selle.

Oui. Avant c'était un coureur qui, pour maintenir la vitesse, devait se lever de sa selle chaque kilomètre. Maintenant il tire la puissance de ses reins comme les spécialistes. Ceci est la clé; il ne faut pas se lever et prendre le vent. Il commence à se défendre et ne perd plus 4 à 5 secondes par kilomètre.

-Reynlods, Banesto et maintenant la Caisse d'Epargne sont des "fabriques" de coureurs pour le Tour. Comment se passe la reconstruction de Valverde?

Alejandro était déjà un grand coureur. La seule chose c'est qu'il manque d'expérience. Il n'a que 26 ans et n'a pas encore terminé un Tour. C'est un coureur qui a été habitué à un calendrier plus national. C'est pour cela qu'il a parfois des réactions de coureurs à qui il manque de l'expérience sur les grandes courses.

-Est-ce encore trop tôt le Tour pour lui?

Dans le Tour, il doit apprendre à connaitre les différents scénarios, la course. Pour cette course il est encore très jeune. Il doit stabiliser son physique. Il n'est pas encore mûre pour la Grande Boucle. Cela s'arrangera avec les années. La saison prochaine ou celle d'après il sera vraiment parmi les prétendants. Sa victoire à Liège fut un passage très important. Cela nous a donné la mesure du coureur devant lequel nous nous trouvons.

-Arroyo, Delgado et Indurain sont passés entre vos mains...Et il a fallu les "construire".

Oui mais ils sont tous arrivés là très jeunes. Nous avons appris ensemble car nous étions inexpérimentés. Arroyo a bien finit 2ème de son premier Tour; qui sait ce qu'il se serait passé en 2005 si Alejandro n'avait pas abandonné? Ce qui est clair c'est qu'il a encore une grosse marge de progression.

-La patience est la marque de votre équipe. Mais Valverde ne doit pas être freiné.

C'est sûr. C'est le coureur le plus ambitieux que j'ai connu. Ses qualités le pousse à l'être. Toutes les courses sont à sa portée que se soit pour les sprints ou les arrivées en altitude. Elles sont toutes un objectif pour lui. Quand il veut quelquechose, il y arrive toujours.

Publié dans alejandrovalverde

Commenter cet article

quentin 14/06/2006 17:58

a ok moi je serais dans les pyrenes et pour les etapes en bretagnes a+++ et vive alejandro

MkL 13/06/2006 22:26

Oui j'y serai pour le prologue et la première étape à Strasbourg!

quentin 13/06/2006 20:07

slt mkl va tu alle sur le tour de france pour les suivres au bord de la route a++++