Valverde:"la roue à prendre est celle de Freire"

Publié le par MkL

Comme Oscar Freire, Alejandro Valverde sera un des espagnols à suivre sur Milan-San Remo, la première grande classique de la saison. Le Murcian arrive sur la Primavera après avoir ouvert son palmarès au Tour de Murcie où il s'est imposé sur la deuxième étape. "Cette victoire m'a donné beaucoup de confiance. Je voulais m'imposer sur cette étape avant le début de la course et ça s'est réalisé".

Quel est ton état de forme?

Bon. Je ne suis pas encore au top mais je suis mieux que sur le Tour de Murcie.

L'image que tu as donné sur cette course était très bonne, tu devais donc être déjà pas mal.

En plus de gagner une étape, j'y ai fait du bon travail, je suis donc plutôt content. Sur cette course, mon objectif était de gagner une étape parce que je pensais que je n'étais pas encore en condition pour être tous les jours devant, mais j'étais très bien, mieux que ce que je pensais.

Mais au final pas de victoire...

J'ai fais ce que je devais faire. Le pire fut de ne pas gagner pour 3 secondes, mais le plus dur ça été pour Gutierrez.

Qu'espères tu maintenant de Milan-San Remo?

Je viens en Italie pour tenter quelquechose même si je sais que ce n'est pas la meilleur course pour moi puisque les dernières années ça s'est terminé par un sprint massif.

Et tu n'es pas un sprinteur...

Mais je ne dis pas que je ne peux pas gagner, je suis très motivé, mais en cas de sprint avec tous les hommes forts ça ne me parait pas réalisable.

A qui penses-tu?

A Petacchi et Boonen surtout, même si il y en a d'autres. San Remo est une course qui me plait mais ce n'est pas celle qui me correspond le plus puisqu'en général ça se décide à travers un sprint assez fou, le plus fou de la saison.

Le pire est que Bettini, un des coureurs qui pourrait faire changer la physionomie de la course, n'a peut etre pas récupéré de sa chute sur Tirreno.

Je ne sais pas si il a eu le temps de récupérer, mais si il est bien, comme avant sa chute, j'essayerai de prendre sa roue parce que je suis sûr qu'il tentera quelquechose dans la Cipressa ou le Poggio.

Imagines qui tu arrives avec lui, qui est le plus rapide d'entre vous?

Je ne sais pas, se sera très difficile pour tous les deux, parce qu'on est tous les deux rapide. Nous sommes assez proche, celui qui gagnerait serait celui ayant le plus de force à l'arrivée.

Imaginons maintenant que tu arrives avec le groupe de Petacchi, Boonen, Freire...Quelle roue prendrais-tu?

Celle de Freire, parce que Milram va lancer le sprint de Petacchi et Bonnen prendra sa roue, alors que moi je penserais plutot prendre la roue de Freire qui a sprint plus limpide que les autres.

Tu vois Freire parmi les favoris?

Oui, sur Tirreno il a gagné une étape, et d'après ce que m'ont dit mes coéquipiers, il était mieux qu'il n'y paraissait.

Qui est ton favori?

Boonen, parce que j'ai la sensation qu'il est meilleur que Petacchi. Sur Paris-Nice Boonen était devant même dans les cols. Il a beaucoup progressé.

Quelles courses feras-tu par la suite?

Le GP Indurain, le Tour du Pays Basque, l'Amstel, la Flèche et Liège.

Source: Marca

 

Publié dans alejandrovalverde

Commenter cet article