Valverde:"je lutterai pour être sur le podium à Paris"

Publié le par MkL

Le Murcien se prépare pour une campagne dans laquelle il aspire à être le successeur d'Armstrong et dit qu'il ne renonce pas à gagner l'étape qui arrivera en Espagne au Pla de Beret.

 

-Comment vas-tu aborder le prochain Tour car tu n'iras plus cette fois pour apprendre?

J'irai avec plus d'ambitions que cette année et j'aurai donc plus de responsabilités. Je ne peux pas oublier le triomphe acquis durant mon premier Tour durant lequel j'ai dû abandonner à cause de ma lésion au genou. La troisième place acquise à Gerardmer ainsi que le fait d'avoir porté le maillot de meilleur jeune pour quelques jours font que je serai très motivé et que j'essayerais de remporter une autre victoire, ce qui ne sera pas aisé.

 

-Tu essayeras donc de gagner une seconde étape sur le Tour qui pourrait être celle qui arrive au Plat de Beret?

C'est clair que j'aimerais être le premier à passer la ligne durant cette journée surtout pour cette arrivée en terre espagnole. Je suis sûr que les supporters seront présents pour me motiver. La victoire sera difficile à glaner mais j'ai réellement coché cette étape. Si je ne gagne pas celle là? Et bien je tenterai d'en gagner une autre, mais les victoires sur le Tour sont très difficiles à décrocher.

 

-Avant de pouvoir gagner au Plat de Beret d'autres cols qui font mal, tels que le Tourmalet, sont au programme. Comment les perçois-tu?

Le fait qu'il y ait d'autres cols importants avant c'est, peut être, bon pour moi parce qu'une première sélection sera faite au sein du peloton.

 

-As-tu bien analysé la haute montagne de ce Tour 2006?

J'ai observé que ce Tour se distingue des autres par le fait qu'il y aura une dernière semaine très difficile dans les Alpes. Il n'y aura pas de contre la montre par équipe mais deux contre la montres individuels de plus de 50 km. Avec tout cela je pense que cette édition sera très disputée en plus d'être très ouverte du fait de l'arrêt d'Armstrong. L'objectif final pour moi sera de lutter pour une place sur le podium ce qui se jouera dans les trois ou quatre dernières étapes.

 

-Comment peux-tu résumer l'expérience que tu as réalisé sur le plan technologique afin de t'améliorer sur les contre la montres?

Très positive. Ce que j'ai réalisé en Italie était un processus biomécanique qui a étudié, à travers des capteurs et un ordinateur, la meilleur position pour moi au moment d'appuyer sur les pédales, ce qui nous a obligé à modifier mes chaussures. De ce fait, la calle sur laquelle appuit mon pied est un peu plus en arrière ce qui répartit mieux l'effort au niveau de ma jambe. Quand je m'entraine les sensations sont bonnes et je note évidemment les améliorations.

 

-T'es tu sentis tel un robot sur ton vélo?

Non. C'est juste un peu étrange. Au début j'ai pédalé sur des rouleaux avec beaucoup de capteurs répartis sur mon corps.  Sur la route, je portais une petite machine dans mon dos qui envoyait les données à un ordinateur situé dans la voiture derrière moi et qui a corrigé ma position sur le vélo. Le résultat de cette étude nous a poussé à baisser le guidon du vélo de contre la montre. C'est là qu'on se rend compte que ce genre de sessions sont vraiment bénéfiques.

 

-Ces essais amélioreront-ils ton rendement au moment de courir contre la montre?

Je pense que oui. Le fait que je me spécialise sur les épreuves de trois semaines font que je dois être à 100% dans chacune des spécialités. Cela veut dire que je dois m'améliorer chaque jour dans le contre la montre individuel et pour cela je dois travailler.

 

-Sur le prochain Tour tu seras le leader de ton équipe, auras-tu pour objectif de le gagner?

J'esayerais mais ce sera très difficile. Je lutterai pour le podium à Paris et pour cela je pense que je disposerai d'une bonne équipe. Je m'attacherai à donner le meilleur de moi même et nous lutterons tous à 100% pour être dans les premières positions.

 

-As-tu changé ta préparation hivernale en vue de la prochaine saison?

Evidemment. Je réalise plus de sessions en gymnase et je passe plus de temps avec mon vélo de montagne. Cela permet de développer ma force en vue des contre la montres pour ne pas à avoir à me lever souvent de la selle et rester assis le plus longtemps possible pour avancer davantage.

 

-Feras-tu le Tour de Murcie ou voyageras tu de nouveau pour disputer Paris-Nice?

En principe il y aura des changements. Au challenge de Mallorque, que j'ai gagné cette année, je n'y serai que pour une ou deux étapes. En ce qui concerne le Tour de Murcie, on peut dire que le climat en Espagne à cette période l'année et meilleur qu'en France, c'est pourquoi je suis en train de voir avec Eusebio Unzue afin de le disputer.

 

Source: El Correo Digital

 

 

 

 

Publié dans alejandrovalverde

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

jil the pirat 24/12/2005 08:41


Joyeux noel et longue vie a votre blog sportif

Alain 04/12/2005 10:59

Salut MKL!
Ton site est super et si tu envoyais le lien à Alejandro il gagnerait le Tour de France 2006 pour justifier toute la confiance que tu exprimes sur ses immenses qualités.
Bravissimo à lui et à toi