La biomécanique va aider Valverde dans les contres-la-montre

Publié le par MkL

L'opération "Tour" suit son cours. Alejandro Valverde s'est soumis, jeudi, à une étude biomécanique au siège de Pinarello à Trévise (Italie), avec l'objectif de s'améliorer dans les contres la montre, tout comme Oscar Pereiro, l'autre leader des Illes Balears pour la grande boucle. Le jour précédent, c'était au tour d'Ivan Gutierrez et de Vladimir Karpets. "Nous ne pouvons pas encore quantifier comment ils évolueront où de combien de temps ils gagneront dans les chronos avec cette étude, mais nous sommes sûr que cela leur servira dans le futur" explica Eusebio Unzue, le directeur sportif.

L'étude a pour objectif de détecter la décomposition du travail des muscles, pour corriger les positions et les mesures de la bicyclette, avec comme objectif d'atteindre le rendement maximum dans les contres la montre. "Parfois, la position qui permettra le meilleur rendement pour un coureur n'est pas forcément la plus aérodynamique. Cela dépend de chaque personne" ajoute Unzue.

Valverde a pu vérifier, par exemple, qu'il utilise davantage ses quadriceps que son muscle femorale. Ses résultats ont pu être mis en avant grâce à la biomécanique, qui analyse l'appareil "locomotif" de l'être humain grâce à la technologie informatique. Des électrodes placées sur les muscles envoient les données à un ordinateur qui redistribue et équilibre le travail des muscles. A partir de là, Valverde devra corriger ses positions. "Mais cela devra être fait petit à petit pour éviter les lésions", nuance Unzue.

La biomécanique appliquée utilize divers techniques. Pour les coureurs des Illes Balears a été utilisé l'électromyographie dynamique, un nouveau système qui enregistre l'activitée musculaire de 8 groupes de muscles ,et ce, simultanément grâce à des électrodes. Il faut exécuter un mouvement des groupes musculaires, dans ce cas sur la bicyclette, pour que les électrodes envoient des signaux à une carte magnétique, qui sont ensuite traités par un ordinateur. Dans cette étude, différentes positions sur le vélo ont été étudiés pour obtenir un modèle idéal. Valverde et ses compagnons ont procédé à des essais en intérieur et en extérieur. Les essais à l'extérieur consistaient à rouler 15 minutes, suivis par une voiture où un ordinateur recevait les données.

 

Source: As.com

 

Pereiro et Valverde chez Pinarello 

Publié dans alejandrovalverde

Commenter cet article